Oulimots 2021S7

Mots contraints : Cerise, manette, lunette, correspondance, volet, fauteuil, souris, chocolat, cahier.

Les oulimots de Ssaara :

— Madame , j’ai trouvé ce qui ne va pas  pour le volet : rien de bien grave : c’est un faux contact dans la prise.

— Pourquoi vous me parlez de tarte à la cerise ?

— Non la PRISE !  Là où le mécanisme est branché !

— Ah un cahier ? , je dois avoir ça . Je vous le cherche 

Devant les yeux ébahis du technicien, la vieille dame s’extrait de son fauteuil en abaissant d’abord la manette pour l’aider à se révéler , ôte ses lunettes et trottine dans la pièce adjacente.

Il entend un tiroir qui grince , des soupirs , le bruit de quelqu’un qui fouille , et une petite exclamation .

Elle revient à petits pas pressé un sourire fiché sur son beau visage ridé : 

— Voilà jeune homme , j’avais ce cahier au fond de mon tiroir , celui où j’ai gardé toutes mes correspondances avec mon amoureux , si vous voulez je vous en lirai , il m’écrivait de si belles lettres mon Jules. 

Interdit , il saisit le vieil objet jauni , et qui semble grignoté à un coin . Elle intercepte son regard un peu dégoûté .

— Eh oui que voulez vous , pour les souris , le papier c’est comme du chocolat , mais dites moi , mon volet , est ce que vous allez pouvoir me le réparer ? 

Je sens qu’on est pas rendus , pense-t-il , entre agacement et attendrissement avant de s’asseoir en face d’elle et de lui répéter fort et lentement en quoi va consister son travail tout en pensant 

— A défaut je pourrai toujours écrire sur ce cahier en espérant que ses lunettes sont adaptées à sa vision !

****

Les oulimots de Fran :

J’attends ma correspondance sur le quai de la gare en griffonnant quelques mots sur un cahier quand elle vient s’asseoir sur le même banc que moi. Elle me dévisage avec un regard trouble et ses lèvres se retroussent sur ses dents, comme si elle allait me dévorer tout cru. Cerise sur le gâteau, en se penchant vers moi elle m’offre un point de vue incomparable sur son décolleté. Je lui souris, l’imaginant déjà aux manettes et nous amenant dans un fauteuil vers des plaisirs inoubliables.

Elle pose sa main sur la mienne. Je bande déjà. C’est alors qu’elle chausse une paire d’épaisses lunettes de myope. 

— Oh pardon ! Je vous avais pris pour quelqu’un d’autre ! 

Et elle se lève avant de disparaître dans l’escalier, me laissant chocolat. 

Encore un volet de ma vie de séducteur sur lequel je ne vais pas m’apesantir.

Le blog de Fran

****

Les oulimots de Starkette :

Le chat s’appelait Chocolat. Sa maîtresse l’amenait chez le vétérinaire pour lui faire enlever les cerises. Elle avait pris le bus et avait presque raté sa correspondance tant le chat était lourd et agité dans sa boîte de transport. Elle avait fini par arriver au cabinet vétérinaire et avait rempli les formalités d’usage en fournissant le cahier de santé de cette pauvre bête qui s’époumonait en miaulant avec force. Ceci fait, l’assistant avait pris la cage du matou et était entré dans la salle pour l’intervention. Les volets en étaient baissés. Le vétérinaire assis dans un fauteuil, lunettes chaussées sur le nez, préparait les ustensiles et autres manettes pour réaliser l’opération. Puis le chat avait été sorti de sa caisse et posé sur le billard avant de respirer le gaz anesthésiant et de s’endormir, sûrement en rêvant de quelques souris. 

****

Les oulimots d’un Joueur Parisien :

Cerise, le printemps, joli petit fruit rouge,

Manette, jeu, écran, plus de points de vie, rouge,

Lunette colorée, monde devenu rouge,

Correspondance entre la lettre I et rouge,

Volet clos, chambre obscure, au centre un grand lit rouge,

Fauteuil, lieu d’abandon, envie vraie, désir rouge,

Souris courant dans l’herbe, mais une souris rouge,

Chocolat, noir, amer, enveloppé de rouge,

Cahier, mots, noir sur blanc, sous couverture rouge.

Le blog d’un Joueur Parisien

****

Les oulimots d’Alexandre :

Aux manettes, votre serviteur ! Je vous ai concocté une playlist qui vous fera danser jusqu’au bout de la nuit. Lumière tamisée, volets fermés, meubles et fauteuils repoussés, avouez que cette pièce a pris une allure de dancefloor.

Allez on se lance, inutile mademoiselle de vous glisser dans un trou de souris, invitez au contraire votre voisin, oui ce beau jeune homme à lunettes qui n’attend qu’un signe de votre part.

Vous êtes fatigués d’avoir trop dansé ? Profitez du buffet spécialement dressé pour les gourmandes et les affamés : goûtez donc les brownies au chocolat, vous m’en direz des nouvelles, les plus téméraires dégusteront les cerises à l’eau de vie, préparées selon une recette de ma grand-mère. Elles vous donneront, Messieurs, courage et vigueur pour emballer votre partenaire.

Après cette soirée, je suis prêt à parier que personne n’ira inscrire une réclamation sur le cahier posé sur la table à l’entrée. Je vais vous dire, la dernière fois, certains ont préféré rater leur correspondance plutôt de partir trop tôt.

Allez musique !

Un commentaire sur “Oulimots 2021S7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s